Culture et ouverture sur le monde

Histoire de street-art et graffitis

  • Aller à la rencontre d’un mode d’expression artistique urbain et en décoder les techniques.
  • Initiation à l’histoire des arts et du street art.

Rendez-vous à proximité du château.

Activité illégale et répréhensible, le graff n’en reste pas moins un art éphémère, un moyen d’expression et un objet de culture urbaine.
A Nantes, la ville a fait le choix d’offrir des espaces de liberté aux graffeurs pour que débutants comme habitués, puissent exprimer leur créativité.
Ainsi, sur une dizaine de murs, les graffeurs peuvent donner vie à des formes nouvelles et faire de ces lieux oubliés des espaces de création.

Visite en compagnie de Sarah Guilbaud, passionnée de Street-art depuis 1999, auteure des 2 ouvrages de référence sur le street-art à Nantes.

Tarif par groupe : 145 € * (base 30 personnes maximum)
Gratuité pour les adultes
* tarifs sous réserve de validation par le conseil communautaire de Nantes Métropole au 01/01/2021

Le prix comprend :

  • la prestation d’une spécialiste du street-art (2 h).

Le prix ne comprend pas :

  • le transport,
  • l’assurance annulation de 1,75 % (facultative),
  • toute dépense à caractère personnel.
  • Agrément : Guide conférencier diplômé Ville d’art et d’histoire
  • Niveau conseillé : De la 6ème à la 3ème
  • Période : Toute l’année
  • Durée : 2 heures
  • À savoir :
    La visite s’effectue à pied.
    1 guide par groupe de 30 personnes * maximum (y compris les accompagnateurs).
    Nantes appartient au réseau Ville d’art et d’histoire. Ce label garantit la compétence des intervenants ainsi que la qualité de leurs actions.Mesures sanitaires mises en place jusqu’à nouvel ordre :
    – * nouvelle jauge pour les parcours à pied = 20 personnes pour un guide
    – port du masque obligatoire pour le groupe à partir de 11 ans (non fourni)
    – amplificateur de voix et distanciation physique pour le guide, également équipé de gel hydroalcoolique et de gants
    – les espaces intérieurs de visite (cathédrale, passage Pommeraye…) sont soumis à des sens de circulation imposés.

© C. Poncin